Extension

Habitat individuel

Arzon (56)

Extension d'une maison

Le projet consiste en la construction d'un aris qui puisse autant servir de garage, d'atelier, de chambre d'appoint ou de terrasse. Le projet prend place à l'arrière d'une maison existante dans un espace très contraint par cette dernière, l'accès et les limites de propriété.



Le projet a de fortes contraintes avec lesquelles jouer. Le cadre existant dicte les règles. L’extension prend place à l’arrière de la maison dans un espace encaissé de 36 m2. La construction est en bois et se dresse en fond de parcelle pour permettre l’accès de la vieille citroën et libérer au maximum la façade existante et ses ouvertures. Sa toiture à 30° limite le vis-à-vis avec les voisins à l’est et offre un volume rythmé par la charpente. Cette partie, que nous appellerons l’abri, a été pensé en référence à ces petits garages à bateau en bord de mer. Il peut s’ouvrir entièrement sur le patio et la cuisine existante. Cela permet d’imaginer un tout autre usage que celui de simple garage. Un travail sur le soubassement accentue ce sentiment d’intériorité. La chambre indépendante s’installe sur l’espace restant et profite de la réfection du toit pour gagner en mètres carré. Avec sa salle d'eau, accessible aussi bien pour les retours de plage que l’ouverture des huîtres, elle cumule 14 m2. Un volume compact et étiré qui fait du lit un espace «couchette». Vous êtes ici au mouillage, dans le golfe du Morbihan. (Mission partielle jusqu'aux plans techniques)

Texte

Le projet a de fortes contraintes avec lesquelles jouer. Le cadre existant dicte les règles. L’extension prend place à l’arrière de la maison dans un espace encaissé de 36 m2. La construction est en bois et se dresse en fond de parcelle pour permettre l’accès de la vieille citroën et libérer au maximum la façade existante et ses ouvertures. Sa toiture à 30° limite le vis-à-vis avec les voisins à l’est et offre un volume rythmé par la charpente. Cette partie, que nous appellerons l’abri, a été pensé en référence à ces petits garages à bateau en bord de mer. Il peut s’ouvrir entièrement sur le patio et la cuisine existante. Cela permet d’imaginer un tout autre usage que celui de simple garage. Un travail sur le soubassement accentue ce sentiment d’intériorité. La chambre indépendante s’installe sur l’espace restant et profite de la réfection du toit pour gagner en mètres carré. Avec sa salle d'eau, accessible aussi bien pour les retours de plage que l’ouverture des huîtres, elle cumule 14 m2. Un volume compact et étiré qui fait du lit un espace «couchette». Vous êtes ici au mouillage, dans le golfe du Morbihan. (Mission partielle jusqu'aux plans techniques)
Photo(s): ©RCA

PROJETS

ATELIER